Petit mot à l’attention des parents

Le thème de l’orientation scolaire est un sujet qui me tient particulièrement à coeur car dans mon métier du recrutement et d’accompagnement, je rencontre trop souvent des jeunes gens démotivés malgré un bon niveau scolaire.

Les parents se tournent vers moi en espérant me voir sortir une baguette magique,  comme si je détenais la clef de l’avenir de leurs rejetons déboussolés.

 

Les facteurs de démotivation chez les jeunes sont multiples :

  • Trop de pression
  • L’obsession des notes
  • Des parents brillants qu’ils ne veulent pas décevoir
  • Un système scolaire qui ne correspond pas à leurs attentes… 

 

Parents, s’il vous plaît… 

Je sais qu’il peut être stressant de naviguer à vue avec un enfant en difficulté, mais n’attendez pas la dernière minute pour réagir.

N’attendez pas de vous retrouver en situation de conflit larvé avec vos ados.

Evitez de vous retrouver à la fin de l’année scolaire et à 15 jours de remettre les vœux de scolarité.

Arrêtez de harceler vos enfants et de les menacer de privation de ceci ou de cela, si, si, si… Ils ont de mauvaises notes ou des mots dans leur carnet de correspondance.

 

Désolée, je sais que cela ne va plaire à tout le monde, mais je souhaite vous dire ceci :

A 16 ou 17 ans, vos enfants ne savent que très rarement ce qu’ils veulent faire comme métier plus tard.

Suivre la voie tracée de papa-maman est un schéma trop souvent induit implicitement par vous, les parents, et cela ne sert qu’à ajouter des peurs à leurs doutes, qu’à les démotiver et à les dé-mo-ra-li-ser. 

 

Alors, quand faut-il prendre les choses en mains ?

Si votre enfant de 14-15 ans n’a plus envie d’aller à l’école et qu’il préfère cueillir les fruits de l’école buissonnière : il est temps.

Si ce sont ses passions artistiques ou sportives qui le gouvernent, qu’il ne pense plus qu’à ça, qu’il s’enferme dans sa chambre : il est temps.

Si à 2 mois du bac, il lâche prise : il est presque trop tard pour réagir (pour l’année en cours). 

Si vous redoutez l’idée qu’il choisisse une voie technique via un CAP ou un BEP alors « qu’on est tous Bac+5 dans la famille ! » : c’est vous qui avez besoin d’aide. 

S’il change constamment d’idée : il est temps. 

Si votre enfant veut absolument entrer à l’armée : il est très largement temps de vous intéresser au sujet de l’orientation scolaire. 

Si vous vous retrouvez un tant soit peu dans l’une de ces situations : réagissez dès le mois de janvier, n’attendez pas le mois de juin.

 

Ne restez pas seuls, cherchez des alliés

Consultez les conseillers d’orientation du collège ou du lycée, mais n’en restez pas là. Visitez les centres d’orientation et de documentation de votre secteur.

Si votre enfant ne va plus en classe à votre insu, prenez rendez-vous avec lui, et parlez-en ensemble calmement, avec l’idée de trouver une solution.

Proposez-lui l’aide d’un conseiller de la Mission locale la plus proche, renseignez-vous et travaillez main dans la main avec votre enfant, et le conseiller.

Pour que cela fonctionne bien, votre enfant doit devenir l’acteur de sa propre vie. L’acteur principal de sa vie, c’est lui, pas vous.

Je sais, ce n’est pas facile de se frotter à un ado qui se hérisse. Françoise Dolto vous aurait certainement parlé de « la crise du homard ».

Un adolescent, disait Françoise Dolto, c’est un homard pendant la mue : sans carapace, obligé d’en fabriquer une autre, et confronté à tous les dangers : découverte de soi, sexualité, révolte, tentations de la violence, de la drogue ou de la dépression.

 

Réfléchir à son avenir, cela consiste à s’interroger sur  9 points essentiels :

orientation scolaire

Dans ses fondements, le bilan d’orientation scolaire est proche d’un bilan de compétences pour les salariés.

Il s’agit d’un travail de recherche et de réflexion que votre enfant va apprendre à mener pour y voir clair dans sa personnalité, ses préférences, ses aptitudes, et le monde professionnel qui l’attend.

 

Comment se déroule un Bilan d’orientation scolaire ?

Phase préparatoire : information et présentation de la démarche, analyse des attentes et des besoins, accord et engagement mutuel. 

Phase d’investigation : étude de la personnalité, identification des aptitudes, des motivations, des intérêts : tests, questionnaires, recherches documentaires… 

Phase d’analyse : inventaire des compétences, analyse des informations trouvées, approfondissement, correspondance entre le profil du candidat et des domaines d’activités compatibles… 

Phase de conclusion : élaboration du projet personnel, plan d’action et préconisations… Restitution en présence du parent tuteur.

La présence du parent tuteur de l’enfant mineur est requise le premier jour, ainsi que le dernier jour pour la restitution. Entre les deux, le travail va s’effectuer entre le conseiller et le jeune.

Le bilan d’orientation scolaire permet de dégager des voies d’études adaptées au profil de l’enfant, d’identifier les points forts de sa personnalité et d’envisager des pistes professionnelles.

 

Combien coûte un Bilan d’orientation scolaire ?

Difficile à dire car la connaissance de soi prend du temps, mais cela reste le moyen idéal pour permettre à votre enfant de se connaître et de s’épanouir sereinement.

Tout va dépendre du degré d’autonomie du jeune, car c’est ce qui va déterminer la durée de l’accompagnement, aussi, cette forme d’accompagnement peut varier de 3 et 8 séances, pour un coût pouvant aller de 250 à 500 €.

Les séances sont à espacer de 15 jours pour laisser le temps au jeune de faire ses recherches. 

 

J’espère vous avoir éclairés sur le fait que DES SOLUTIONS EXISTENT, et de prendre toute l’importance de ne pas s’y prendre au dernier moment. 

Faire un bilan d’orientation a un coût certain, mais que faut-il faire : investir un peu d’argent au bon moment pour l’avenir de vos enfants, ou ne rien faire et les voir passer à côté de leur vie ? 

N’hésitez pas à partager votre vécu avec vos ados dans le formulaire des commentaires, car cela peut toujours aider une personne qui passerait par là, et même s’il n’y en a qu’une, vous aurez participé à son éveil.

Recherche d'emploi... Création d'entreprise... Trouver le bon métier... Comment mettre toutes les chances de votre côté pour atteindre votre objectif ? Pour être efficace, vous devez disposer des bons outils.

suivez la flèche

Je recherche un emploi

 

C’était l’article : « Orientation scolaire »

Gina mlmemploi.com

Gina Zeppieri - Consultante RH

Je vous souhaite beaucoup de réussite dans toutes vos entreprises.

Vous avez aimé l’article : « Orientation scolaire »

Lien vers CGU