Le revers de la médaille

Avec un  dollar plus fort en 2014, les  ventes du quatrième trimestre chez AVON Products Inc. ont malgré tout baissé.

L’euro recule face au dollar, et par la même occasion, la consommation de produits américains baissent auprès du public européen. C’est le revers de la médaille.

La société de la beauté s’attend à ressentir les effets négatifs persistants en 2015. La marque mondiale prévoit que les revenus 2015 vont baisser de 12 %  en raison des taux de change, ce qui représente pour la firme une chute de 2,34 milliards de dollars.

Malgré cela, AVON maintient une  croissance de 5 %… Modeste, mais constante !
 Avon
Regardons cela de plus près

C’est l’Amérique du Nord qui continue de poser le plus grand défi pour Avon, car la société basée à New York a vu ses ventes régionales tomber de 12% pour le dernier trimestre 2014 et de 17 % pour l’exercice complet.

Avon qui a réalisé un chiffre d’affaires global de 8,85 milliards de dollars pour 2014, accuse également une diminution de 11 % par rapport à l’exercice précédent.

La société affiche donc une perte nette de 331 M$, soit une incidence de  75 cents par part, en élargissant sa perte 69 millions de dollars, en 2013.

Hors coûts non récurrents, le résultat opérationnel s’élève néanmoins à 734 millions de dollars.

La société a également signalé une baisse des ventes en dehors des États-Unis, où se réalise 88 % des ventes. En Europe, au Moyen Orient, Afrique, Asie : le revenu a chuté de 7 %.

L’Amérique latine, marché le plus rentable de Avon, affichait des revenus de 4,24 milliards de dollars pour l’année 2014 et une diminution de 12 % par rapport à 2013.  

Avon

Mon avis sur la question

Avec – 23 % de C.A. sur les 2 derniers exercices, la viabilité d’Avon pose en effet question dans le monde des affaires.

Après la fermeture d’AVON France le 24 avril 2014 par liquidation judiciaire, l’enseigne va t-elle disparaître du paysage mondial de la beauté ? Sera-t-elle rachetée ? Par Qui ?

Avec la crise économique  mondiale, Avon n’a donc pas été épargnée, se confrontant à un cuisant déclin de ses ventes et du nombre de ses Distributeurs.

Malgré un important plan social qui a considérablement réduit ses effectifs, cette perte de vitesse n’a pas encore été enrayée, mais la marque survit.

Malgré ses difficultés, Avon tient le cap et reste envers et contre tous, le leader mondial de la cosmétique en vente directe dans plus de 100 pays et plus de 6 millions de vendeurs indépendants.

C’est bien la raison pour laquelle de nombreuses enseignes de luxe tentent d’acquérir la marque. Après les vaines tentatives de rachat par L’Oréal, Coty… c’est au tout de la société privée RICHEMONT de lui faire les yeux doux. Elle aurait déjà proposé un plan de reprise et déposé une offre au pied du géant mondial de la cosmétique. 

 

Et Vous, devez-vous continuer à distribuer des produits cosmétiques ?

Ma réponse est : OUI bien sûr, car les femmes sont belles et les hommes aiment la beauté, mais soyez vigilants et restez informés sur la santé de la marque que vous représentez car l’univers des cosmétiques en vente directe est loin d’avoir dit son dernier  mot. 

cosmétique beauté

 

 

Vous aussi, utilisez le Secret des Champions pour développer votre réseau MLM  en utilisant le Marketing Social

 Qui sont ces Champions ?... Des gens normaux, comme vous et moi !

je m'inscris

http://www.worldteampower.eu/ginaly/

 

C’était l’article : « AVON c’est fini ! »

Gina mlmemploi.com

Gina Zeppieri - Consultante RH

Je vous souhaite beaucoup de réussite dans toutes vos entreprises.

Vous avez aimé l’article : « AVON c’est fini ! »

Lien vers CGU